Mobilisation contre la fermeture d’un collège public à Saint-Malo,

college-chateaubriand-saint-malo-1354715579

La décision du Conseil départemental est tombée, un des deux collèges entre Chateaubriand et Surcouf à Saint-Malo doit fermer à la rentrée 2017.

Pourtant, ces deux collèges ne couvrent pas la même zone ; alors que le premier est dans le quartier de la Rocabey, le second est implanté à la Découverte. L’un comme l’autre sont décrits comme des collèges dynamiques, à la fois par les personnels y travaillant mais également par les parents d’élèves. Surcouf propose des activités originales afin de permettre aux élèves en difficultés avec le système scolaire d’apprendre différemment, quand Chateaubriand est implanté sur un territoire en plein développement économique.

L’argument invoqué est le sous-effectif au sein des collèges publics malouins ; Chateaubriand comprenant par exemple 500 places pour 250 élèves. C’est une réalité. Cependant, la baisse démographique est un phénomène important à Saint-Malo depuis de nombreuses années, malgré les politiques de logement social par exemple. Fermer un collège désincitera un peu plus les familles à venir s’installer dans cette ville.

Rappelons que le l’éducation nationale, comme les autres services publics, n’a pas pour objectif d’être « rentable » ou « rentabilisé ». Il doit prioritairement répondre à un besoin ; besoin bien présent concernant les collèges Surcouf et Chateaubriand.

C’est pourquoi le Parti de Gauche soutient l’appel lancé par les parents d’élèves de Surcouf à se rassembler le lundi 9 à 16H45 devant le collège.